• KALESSA
    Le site de
    L'épanouissement
    personnel
    Trouvez vos activités
    Informez-vous
    Formez-vous gratuitement
    Regardez notre vidéo =>
  • Regardez la présentation
    de vos activités en vidéo
    Danses
    Communications
    Confiance et Estime de soi
    Enfant Intérieur
    Chi ...

              Recevez notre séléction de
              STAGES été en VIDEO
              directement par email.


    Vous avez ainsi la possibilité de découvrir et d’être mieux informé sur:
    - Le contenu d’un stage, et l’esprit qui le sous-tend.
    - La ou les techniques proposées
    - Comment se passe une journée de stage.

  • Envie d'avoir
    de nouveaux clients
    et de les fidéliser ?
    Intervenants
    Thérapeuthes
    Formateurs
    Coach
    Conférenciers
  • Sur KALESSA
    consultez
    Des articles
    Des vidéo
    ...Dans le domaine de
    l'épanouissement personnel
    et du bien-être
  • Formez vous
    GRATUITEMENT grâce
    A nos programmes
    A nos formations en ligne
    A nos web-conférences
    A nos ebook
  • Créez votre
    "Compte Client"
    pour :
    Donner votre avis
    Noter les intervenants
    Ecrire des articles
    Réserver une activité
  • Sur Kalessa,
    Trouvez des activités
    d’épanouissement personnel
    Près de chez vous !

Vous recherchez un article ?FERMER

Accueil Kalessa MAG' Par mots clés
Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book.

It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing.

Read More

Qui sommes nous ?FERMER

L'équipe

L'équipe

Nos valeurs et notre philosophie

Kalessa Nos valeurs et notre philosophie

La charte des intervenants

Pourquoi avoir créé ce site

Comment participer au site

Nous contacter

Le don d'aimer



  • Contenu de l'article

    Hymne à l'amour et à notre valeur.

    Cheminer pour passer de l'amour conditionnel de soi-même (je m'aimerai "quand" ou "si") à l'amour inconditionnel de soi-même.

    Ainsi aimer toutes nos facettes, les honorer jusqu'à ressentir des larmes de gratitude, pour tout le chemin que nous avons parcouru, les épreuves que nous avons traversées et transformées.

    Avancer dans la vie avec la certitude intérieure que nous sommes une belle personne, avec ses particularités uniques, et oser ouvrir notre coeur avec confiance.

     

    Ce texte est un hymne à l’amour et à notre coeur magnifique, grâce auquel nous 

    pouvons découvrir la bonté, le merveilleux, l’inconnu, et vibrer à la beauté de la 

    Vie.

    Ce terme,” l’amour”, recèle toute une palette de sentiments, et recouvre des 

    réalités bien différentes depuis aimer son enfant, son compagnon, Dieu ou ... le 

    chocolat !

    Comme les Inuits ont des dizaines de mots pour désigner la neige, différentes 

    sortes de neige, je rêve que le vocabulaire français s’enrichisse d’une multitude 

    de mots pour exprimer les multiples aspects de l’amour, ses diverses nuances.

    J’ai cru longtemps, pour l’avoir tant de fois lu, entendu, qu’on cherchait à 

    l’extérieur ce qu’on ne trouvait pas à l’intérieur. Concrètement, que le chemin 

    à faire, c’était de revenir à soi-même pour s’aimer inconditionnellement, et 

    pouvoir alors véritablement aimer, se réjouir du bonheur de l’autre, dût-il ne pas 

    passer par nous.

    Dans l’absolu, oui c’est juste. Dans le relatif, et tant que nous ne sommes 

    pas “éveillés”, libérés de nos peurs, de nos limitations, nous sommes dans le 

    relatif, osons reconnaître à quel point nous avons besoin de nous sentir aimés, 

    constamment besoin de témoignages d’amour, de marques d’intérêt.

    C’est pourquoi, lorsqu’on se sent véritablement aimé, les autres désirs perdent 

    de leur importance, biens matériels, succès, promotions... Ce n’est pas pour rien 

    que l’on dit vivre d’amour et d’eau fraîche.

    Parfois, il peut y avoir une blessure telle que nous ne ressentons plus ce besoin 

    vital de recevoir de l’amour. On peut se blinder pour moins souffrir. Nous 

    sommes alors plus dans la survie que dans la Vie... Jusqu’au jour où l’Univers, 

    dans son infinie bonté, crée une opportunité qui va à nouveau nous ouvrir le

    coeur. Car, comment sentir la douceur d’une caresse aimante, si j’ai une armure?

    L’aspiration à l’Unité, à la Plénitude

    Je vous propose de faire un saut en arrière en remontant à votre.. conception!

    Laissez vous imaginer... Parmi des milliards de spermatozoïdes, un seul, j’aime 

    à dire le plus fort, le plus ingénieux va être vainqueur, et féconder l’ovule pour 

    donner naissance à un être unique, l’être que vous êtes. Jamais il n’y a eu un 

    être comme vous, jamais il n’y en aura un comme vous.

    Chacun de nous est une merveille. Et quand nous nous sentons reconnus, aimés, 

    dans notre extraordinaire unicité, quelle joie!

    Foetus, nous ne faisions qu’un avec notre mère. Pas de ressenti de séparation, 

    pas la conscience d’un “Je” séparé de l’autre.

    Sentiment océanique...

    Cette unité s’est imprimée en nous, trace indélébile, que toute notre vie nous 

    allons rechercher, consciemment ou pas, et que nous pouvons retrouver dans 

    l’état amoureux ou dans l’état d’éveil, où toute séparation est abolie, où nous 

    faisons Un avec tout ce qui est.

    On a oublié dans notre culture la dimension spirituelle de l’état amoureux. On 

    ne tombe pas amoureux par hasard, nous avons tous un savoir subconscient de 

    ce que l’amour peut nous apporter, et nous avons soif de retrouver cette félicité 

    première.

    Quand nous tombons amoureux ou tombons en amour, comme disent les

    Canadiens, c’est tout notre être qui est ébranlé. Rappelez vous ces vers 

    mémorables de Racine dans Phèdre :

    “Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue, un trouble s’éleva de mon âme éperdue.

    Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler

    Je sentis tout mon corps et transir et brûler.”

    Le coup de foudre est effectivement un choc pour le corps, qui sait qu’il y 

    aura un avant et un après, qu’il se passe quelque chose d’essentiel “essence-
    ciel”, qui parle de la rencontre des essences de deux êtres, au- delà de leurs 

    personnalités, et qui est un chemin pour toucher le ciel...

    L’égo, cette partie de nous qui est maître à bord, qui dirige, contrôle notre vie 

    dans nos relations affectives, pressent son effacement, au moins d’une façon 

    temporaire, selon l’évolution de ce coup de foudre. L’ego va céder le pas, et 

    grâce à cette éclipse temporaire, un nouveau monde va s’ouvrir pour les amants, 

    s’ils osent, bien sûr, s’ouvrir à cet inconnu.

    Le coup de foudre, et l’état amoureux qui le suit, nous fait sortir de nos zones de 

    confort, de connu, de sécurité, et une réaction bien humaine, c’est de freiner, 

    résister, fuir.

    Que vais-je décider ?

    Imaginez- vous en train de vous baigner, une énorme vague arrive avec toute sa 

    puissance. Puis-je lui dire non, tu ne dois pas exister ? La sagesse est d’aller dans 

    son sens, de ne pas lutter contre, sous peine de graves ennuis.

    Il en est de même avec l’état amoureux. Vais-je prendre le risque de lui dire 

    oui, le risque d’être chamboulé, le risque d’avoir peur ? de me retrouver? d’être 

    heureux? mais ne dit-on pas “qui ne risque rien n’a rien” ?

    Accepter de vivre l’état amoureux est une grande aventure, et comme toute 

    aventure, riche en découvertes.

    Pour qui n’a jamais connu cet état, les mots, aussi évocateurs soient-ils, 

    resteront des mots; de même, pour qui n’a jamais savouré une fraise, toute 

    description, aussi suggestive soit-elle, ne remplacera jamais le goût de la fraise.

    Puisse ce livre vous donner l’envie de connaître cet état béni, réminiscence de ce 

    que ,bébé, nous avons connu: je suis Amour.

    Imaginez un nouveau-né que vous tenez dans vos bras. Il est tout petit, tout 

    confiant, avec sa bonne odeur de bébé.

    “Est-il important? A-t-il de la valeur? Laissez vous ressentir... Et pourtant, il n’a 

    rien fait pour les mériter. Il a de la valeur, il est important parce qu’il est en vie, 

    et cette valeur et cette importance il les gardera toujours. C’est un cadeau de 

    naissance et on ne le perd jamais puisqu’il n’est conditionné par rien d’autre que 

    le fait d’être soi et d’être en vie.”

    Maintenant, imaginez que ce nouveau-né, bercé par des bras aimants, c’est 

    Vous. Et laissez vous ressentir que vous êtes aimé inconditionnellement, sans

    aucune attente d’être différent, de répondre aux besoins de ceux qui vous 

    entourent.

    Pressentez-vous un goût de paradis ?

    Ces moments d’amour inconditionnels, gravés en nous à tout jamais, dont notre 

    être garde la nostalgie, nous les retrouvons dans la passion amoureuse.

    Telle une mère et son bébé ne faisant qu’un, les amants vont être habités,

    comblés par cette énergie d’amour .

    L’énergie de la mère, symbole de l’amour infini de la femme, symbole de la

    source d’amour qui ne cesse de couler et de prodiguer ses bienfaits, est

    recontactée dans la relation d’amour.

    Touchés intimement par cette énergie, les amants vont expérimenter des états 

    de grâce, où le temps suspend son vol, où l’ego disparaît peu à peu pour laisser 

    place à une vision nouvelle, où l’être aimé est vu dans son unité, dans son 

    essence, comme un cristal qui brille de mille éclats.

    Les amants vont goûter à une paix infinie en se reflétant leur essence, car il n’est 

    pas de bonheur plus grand que d’être reflété dans son essence.

    Nos parents ont rarement pu nous renvoyer notre essence, leurs parents

    eux-mêmes n’ayant pas eu leur essence reflétée... Et on peut remonter loin

    comme ça à travers les générations.

    Alors les deux amants vivent la plénitude, et peuvent s’abandonner l’un à l’autre, 

    “spirituellement, aucun acte n’est plus important que celui de s’abandonner.

    L’abandon est l’impulsion la plus tendre du coeur qui agit avec amour pour

    satisfaire le désir de l’être aimé. L’abandon est la foi dans le pouvoir de 

    l’amour à accomplir n’importe quoi, même quand l’issue d’une situation reste 

    imprévisible. (Deepak Chopra).

    Ce retour à la plénitude, au Moi, signe pour un temps la reddition de l’ego.

    L’ego nous enferme avec ses concepts, ses jugements, ses exigences, ses refus.

    Du coup on ne voit pas l’autre comme il est, on le voit a travers nos projections, 

    nos croyances, nos conditionnements, nos attentes, et on plaque un “deux” sur 

    cet autre qui devrait être autrement. Il devrait, ou ne devrait pas, il n’aurait pas 

    dû...

    On ne voit pas “Arnaud”, on voit notre “Arnaud” à travers nos lunettes

    déformantes.

    Que se passe-t-il quand on sent qu’une personne attend de nous que l’on soit 

    différent? On se ferme, on se rétracte, tel un escargot dans sa coquille. Au 

    contraire, quand on se sent aimé, reconnu, accepté tel que l’on est, notre coeur 

    s’ouvre, notre sexe aussi !

    Quand notre valeur intrinsèque, notre éclat, nous sont renvoyés par des yeux 

    aimants qui voient par delà nos personnalités, par delà nos imperfections, qui ne 

    sont que blessures non guéries, notre vie commence à changer.

    A quoi sert de savoir que j’ai de la valeur si personne ne la reconnaît ?

    Pour qui m’investir dans tout ce que je fais, déployer mes capacités, mes

    ressources, si un regard débordant d’amour n’est pas présent? Ce regard

    débordant d’amour qui va me signifier, re-signifier: comme tu es, tu es parfait.

    Extraordinaires moments où notre valeur reconnue ne dépend pas de ce que 

    nous avons, de ce que nous faisons.

    Moments bénis où, donnant et recevant de l’amour, notre propension à donner 

    et à nous abandonner va s’accroître.

    Il est incroyable, et si bon, d’expérimenter ce que l’on désire de toutes ses

    forces: la plénitude de l’être qui nous dit oui.

    Alors, il nous arrivera de faire passer celui qu’on aime avant soi, non par

    sacrifice, mais par joie du bonheur suscité en lui, joie de l’offrande. En ce sens, la 

    passion amoureuse est une nouvelle naissance.

    Chacun avait son histoire, son passé, son chemin bien connu, balisé, jusqu’au 

    moment où les amants, grâce à leur rencontre vont créer un nouveau chemin 

    qui, parcouru en conscience, va les amener à passer de l’ego “moi d’abord” à 

    “l’autre existe aussi”. Il n’est pas un second moi-même, il est différent de moi. Ça 

    parait évident, et pourtant c’est à partir de là que de nouvelles étapes du chemin 

    vont être parcourues par les amants pour passer du non, du refus, au Oui, clé de 

    la libération .

Laissez un commentaire

article meme theme

Avec EXISTENCE
Reçevez GRATUITEMENT
articles, vidéos,
formations, et livres numeriques...

... Dans le domaine du développement personnel & du Bien-être.

Activités du theme

Article meme auteur

 

 

Nos LIVRES au format numérique :

Nos garanties